Photo de Mr Nicolas PEYRE
[ GAZETTE ]
PRÉNOM

M. Nicolas PEYRE

FONCTION

Chef d’Equipe

SOCIÉTÉ

REGIL TP / MARTEL Groupe, à Grigny (69)

FORMATIONS / DIPLÔMES

J’ai d’abord obtenu un BEP Travaux Paysagers et je me suis dirigé vers un BAC Pro Aménagements Paysagers. J’ai ensuite exercé pendant environ 10 ans dans le domaine des travaux paysagers. Ensuite, j’ai commencé par réaliser mon alternance, puis j’ai obtenu un poste de Manœuvre Ouvrier Paysagiste chez S.M.C. Espaces Verts à Chaponnay (69). Par la suite, je suis devenu Chef d’Equipe, manageant jusqu’à 15 personnes chez Rhône Jardin Service à Saint-Priest (69), puis Chef de Chantier chez Artistik Paysage, à Saint-Symphorien-d’Ozon (69). C’est à partir de là que s’opère un changement dans mon secteur d’activité, je prends un autre tournant et je rejoins les équipes de REGIL TP, d’abord en tant que Chauffeur Poids Lourds, puis je deviens Chef d’Equipe, gérant un groupe de 3 personnes.

EN QUELQUES MOTS, COMMENT DÉCRIRIEZ-VOUS VOTRE RÔLE DANS L’ENTREPRISE ?

Je m’occupe des marchés à bon de commande de A à Z, c’est-à-dire de la prise de connaissance du chantier, en passant par sa réalisation, l’élaboration des métrés et relevés linéaires, jusqu’à la facturation. Je me dois de les mener à bien de la commande à la livraison.

SUR QUELS PROJETS TRAVAILLEZ-VOUS ACTUELLEMENT ?

Mon bon de commande s’étale généralement sur 2 mois et compte en moyenne 15 chantiers. Leur réalisation peut nous prendre quelques heures comme une semaine et il m’arrive d’en chapeauter deux en même temps. J’ai par habitude de prioriser les chantiers d’enrobés afin d’éviter toute pénalité de retard. Actuellement, nous sommes présents sur un chantier à Vourles (69) pour l’affaissement d’une voirie due à une infiltration d’eau. La CCVG (Communauté de Communes de la Vallée du Garon) notre client sur ce projet, est venu lors du démarrage du chantier accompagné de représentants officiels, tels que Monsieur le Maire.

Nous avons réalisé des marquages au sol déterminant l’emplacement des réseaux afin de sécuriser le travail du pelleteur qui, par la suite, a creusé sur 1 m de profondeur, afin de déterminer la source du problème. Sur ce chantier, nous n’avons ni délais, ni budget alloué, nous allons définir ces différents points lors de sa réalisation.