ZAC DU CENTRE-BOURG LAURENTINOIS

Saint-Laurent-de-Mure Mag / Hiver 2017-2018

chantier-saintlaurentdemure-magazine

En mouvement

En 2018, les travaux amorcés continueront et de nouvelles constructions commenceront.

Le parking du stade et de l’avenue Jean Moulin bientôt accessible

Depuis décembre, les équipes se sont affairées à la construction du parking qui sera bien utile à l’entrée de Saint Laurent de Mure. D’abord, les réseaux électriques ont été enfouis. Ainsi, durant plusieurs semaines, la société a creusé, relié les réseaux et mis en place l’éclairage public pour la sécurité des piétons et des voitures empruntant la RD306. Dans le même temps, les arbres ont été plantés et les prémices d’une allée ombragée s’amorcent. Enfin, un conteneur à verre enterré a été installé. Le parking sera prochainement accessible.

L’avenue Jean Moulin arborée

Mi-décembre des arbres ont été plantés le long de l’avenue. Les espaces prévus à cet effet sont maintenant occupés par des Chênes du Japon au sud et des Poiriers de Chine au nord. Continuant sur sa lancée, l’équipe a coulé le béton manquant sur l’avenue Jean Moulin, le long de la contre-allée
des Chassières. La zone est maintenant complètement praticable et bien plus agréable pour la circulation.

Les travaux en cours et à venir

Le permis de construire de l’ilot 5 est en cours d’instruction. Courant 2018, la construction de la résidence pour personnes âgées, des commerces et des logements pourra donc commencer. L’embellissement des espaces publics se poursuivra : les abords du square du 11 novembre seront requalifiés et le plateau au croisement de la rue du Couloud, de l’Ancien Lavoir et de l’avenue Jean Moulin sera créé.

Les questions que vous vous posez

Pourquoi la rue Docteur Didier Sondaz reste-t-elle fermée ? Pour alimenter les futurs 200 logements de la ZAC, il est nécessaire de créer un nouveau poste de transformation électrique. Ce transformateur sera intégré dans le bâtiment “Les Jardins de Saint Laurent”. Ainsi, il faut attendre que celui-ci soit hors d’eau et hors d’air pour mettre en place ce transformateur et tirer la nouvelle ligne électrique haute tension qui passera sous le trottoir Sud de la rue Docteur Didier Sondaz. Tant que cela n’est pas réalisé, on ne peut pas mettre en place l’éclairage public de cette rue, prévu sur ce même trottoir. Par conséquent et par mesure de sécurité, en l’absence de trottoir fini et d’éclairage public, cette voie n’est pas ouverte à la circulation.

Pourquoi les trottoirs sont-ils si hauts ? Nous avons fait le choix d’un gabarit classique d’agglomération. Les abords des trottoirs paraissent plus élevés, ceci dans le but d’empêcher les voitures de se garer dessus. C’est avant tout pour la sécurité des piétons qui peuvent ainsi déambuler sans risques. Il en est de même pour les arbres, en évitant que les voitures viennent les endommager.

Pourquoi le bâtiment du Savoie n’est-il pas encore démoli ? Un accord à l’amiable entre EPORA et la personne propriétaire des murs n’a pas pu aboutir. EPORA, pour le compte de la commune, a donc entamé une procédure d’expropriation d’utilité publique. En juin, sur décision du juge, EPORA est devenu propriétaire des murs mais ne peut pas jouir du bien tant que l’ex-propriétaire n’est pas indemnisé. Il reste donc au juge de fixer cette somme. En attendant, rien ne peut être fait.

photo-chantier-saintlaurentdemure-magazine