“Meunières et Etachères, un chantier d’assainissement urbain bien mené, des riverains satisfaits.”

le 16 Mai 2019 – Le Journal du Bâtiment et des TP “Cahier Spécial Prévention / Sécurité” Mions-chantier-assainissement-martel-groupe-régiltp-seem © Photo – Le Journal du Bâtiment et des TP

Les travaux d’assainissement des réseaux d’eaux usées et pluviales sur la commune de Mions touchent à leur fin. Gérés par MARTEL Groupe et deux de ses filiales TP, Pascal Buron, chef de chantier de la SEEM et Grégory Roybet, directeur de REGIL TP, expliquent le bon déroulement des opérations.

Présentez-nous le chantier ?

C’est un important chantier financé par la Métropole de Lyon à hauteur de 1 925 000 €. Nous raccordons plus de 800 habitants au réseau public d’assainissement de la Métropole grâce à l’extension de collecteurs existants des eaux usées et pluviales pour les riverains dans le quartier des Meurières et la création d’un réseau en infiltration des eaux pluviales, directement dans le sol, grâce à une tranchée drainante en galets et d’un collecteur d’eaux usées en tuyaux béton pour le secteur des Étachères. Deux filiales de MARTEL Groupe sont présentes sur place. D’un côté, la société SEEM qui opère sur le quartier Meurières, de l’autre, REGIL TP en charge des Étachères. Toutes deux rassemblent près de 25 collaborateurs et 14 engins mobilisés sur place avec des pelles allant de 12 à 30 tonnes. Au total, 14 mois de travaux qui vont se terminer dans les délais fin Juillet 2019.

Quelles ont été les difficultés rencontrées ?

Sur le quartier des Meurières, pour la pose des tuyaux de 300mm de diamètre, nous avons dû creuser en banquette jusqu’à 5m20 de profondeur pour le raccordement aux collecteurs avec la pose de blindages coulissants pour sécuriser le personnel œuvrant dans les tranchées. Le fait d’être dans des zones pavillonnaires avec un ensemble de réseaux présents comme l’électricité, l’eau potable et le gaz a nécessité également la mise en place de palfeuilles avec boisage. Nous devons aussi appréhender tous les câbles aériens avec le passage de grosses machines sur des voies de circulation étroites. Tous les tuyaux et les regards sont testés à l’air sous pression par une entreprise extérieure sous contrôle de la Métropole afin de vérifier la conformité des réseaux avant leur mise en service. Nous avons eu de très bons retours du Grand Lyon et de la mairie de Mions pour le déroulement et la qualité de nos travaux.

Comment s’est passé la co-activité avec les riverains ?

Nous avons reçu un très bon accueil des habitants qui attendaient le raccordement au tout à l’égout depuis longtemps avec une collecte plus écologique qui arrivera directement dans une station d’épuration de la Métropole et non plus dans des puits perdus. Sur un chantier urbain comme celui-ci, nous avons installé des cheminements piétons sécurisés avec un balisage dans chaque rue et nous avons réussi à assurer un accès permanent pour circuler en voiture malgré le trafic continu des engins. Nous avions bien entendu mené en amont des réunions d’informations publiques et chaque habitant a le numéro du chef de chantier pour poser une question, signaler un problème. Nous les avons accompagnés sur le positionnement de leur regard de branchement. Nous les avons même guidés sur la profondeur de leur réseau privé ce qui n’était pas dans nos obligations mais qui leur a été une aide précieuse pour assurer au mieux leur raccordement individuel.

Martel Groupe en quelques chiffres

  • Date de création : 1971
  • 11 sociétés complémentaires : SEEM, SDC, MTP, REGIL TP, DRA, SEEM Carrière de la Picardière, SEBM Genas, SEBM Sud, ROBERT Espaces Verts, GEOLOC et SEBM Communay
  • 5 implantations en périphérie lyonnaise : Communay, Genas, Grigny, Saint-Bonnet-de-Mure et Saint-Laurent-de-Mure
  • 220 collaborateurs
  • CA : 52M€