Deux pelles Hyundaï appartenant à MARTEL Groupe
 
Martel, un groupe lyonnais indépendant de travaux publics, s’attèle en ce moment à la déconstruction de la prison St Joseph à Lyon à l’aide de deux pelles Hyundaï R380 LC-9, dont une équipée d’un bras long de 23 m réalisé par Soerma TP.

Fabrice Martel explique que cette démolition est exceptionnelle à plus d’un titre, tant par l’histoire de cette prison qui a accueilli des personnalités comme Klaus Barbie, que par l’envergure du projet. ” Nous allons extraire en l’espace de 2 mois et demi, 20 000 m3 de matériaux, en prenant soin de ne pas bloquer le quartier au niveau circulation mais aussi en préservant certaines parties classées du bâtiment qui seront utilisées dans le futur projet immobilier. C’est donc une démolition partielle qui requiert d’un grand savoir faire et des matériels adaptés“, explique le chef d’entreprise. De ce fait, Martel a opté pour deux pelles Hyundaï de grosse production mais assez compactes pour s’adapter à l’étroitesse du site dont l’une a tout été spécialement équipée d’un bras long de 23 m et pince de tri ou broyeur à béton VTN. Les pelles Hyundaï pèsent avec leurs équipements 52 t. Ces machines sont commercialisées et suivies techniquement par les Ets Curty Matériels.
 
Par FP, montage NM, le 27 février 2013
 
Voir l’article
 
 
Pelle Hyundaï MARTEL Groupe
© Mars 2013
Les deux pelles MARTEL Groupe sur le chantier de la démolition de la prison St-Joseph.
© Mars 2013