” Martel Groupe ouvre son capital pour bâtir plus grand “

le Le Progrès Edition Ouest Lyonnais et Val de Saône – Actu Economie / Bâtiment – Daniel COHEN

  

© Photo DR – Wilfried Martel est à la tête des activités désamiantage et béton décoratif du groupe Martel

Martel Groupe est devenu en moins d’un demi-siècle un poids lourd régional du BTP. Il ouvre son capital pour bâtir plus grand.

En accueillant de nouveaux actionnaires, le groupe familial de travaux publics renforce ses capacités d’investissement pour soutenir sa croissance et réaliser des acquisitions ciblées. Créé en 1971, le groupe Martel est devenu en moins d’un demi-siècle, un poids lourd régional du BTP dont le chiffre d’affaires agrégé s’est établi à 52 millions d’euros en 2019. Une entreprise familiale et indépendante qui emploie 220 personnes au travers d’une dizaine d’entités. Lesquelles interviennent dans la majorité des métiers des travaux publics : déconstruction, désamiantage, production du béton.

Trois nouveaux actionnaires

Habituée à une croissance à deux chiffres, l’ETI de Saint-Laurent-de-Mure entend poursuivre son développement. Elle vient d’accueillir à cet effet trois nouveaux actionnaires. “Carvest, Garibaldi Participations et Rhône-Alpes PME sont devenus actionnaires minoritaires de l’entité Martel Groupe en remplacement d’Audacia”, détaille Wilfried Martel à la tête des activités désamiantage et béton décoratif.

Une croissance continue et soutenue

“Ces capacités d’investissements supplémentaires permettront de soutenir notre croissance organique dont le taux moyen annuel dépasse 15 % depuis une dizaine d’années. Elles permettront également de mener une politique de croissance externe sur des activités complémentaires ou nouvelles, ou pour diversifier notre implantation géographique”, poursuit celui qui intervient sur le développement du groupe, présidé par son père Lionel Martel et son oncle Fabrice Martel. Une affaire familiale dont le jeune dirigeant rappelle le leitmotiv depuis trois générations : “Être indépendant et répondre à l’ensemble des demandes des clients.” Des donneurs d’ordres composés à 70 % de sociétés privées et à 30 % d’organismes publics. Si le groupe est constitué aujourd’hui d’une dizaine de filiales, il demeure indissociable de son entité historique, le SEEM (Société d’Exploitation des Etablissements Martel) qui réalise près de la moitié de son chiffre d’affaires.