Martel Groupe : Le choix pertinent du BPE

Le groupe lyonnais Martel a fait le choix de la diversification dans le BPE il y a sept ans. Regroupée sous la marque SEBM, cette activité génère aujourd’hui 24 % du chiffre d’affaires. Et devrait augmenter dans les années qui viennent…

Le 16 juin 2020 – par Frédéric Gluzicki / Béton[s] Magazine

Centrale à béton prêt à l'emploi SEBM Genas, appartenant à Martel Groupe

La centrale à béton SEBM de Genas (69) est la première à avoir été mise en place, dès 2013. [©Martel Groupe]

« La carrière, c’était un peu un rêve de gosse… » Ce rêve, Fabrice Martel, directeur général du groupe lyonnais éponyme, l’a réalisé en 2013, un peu par hasard. « Pour répondre à des besoins internes, nous avions commencé à monter une centrale à béton. Au même moment, nous avons eu l’opportunité d’acquérir une carrière, à proximité. » En fait de carrière, il s’agissait d’une autorisation d’exploitation en bonne et due forme, sur la commune de Saint-Bonnet-de-Mure, à deux pas de l’aéroport de Lyon – Saint-Exupéry ! 

Fabrice Martel, Directeur Général de MARTEL Groupe

Fabrice Martel, directeur général du groupe éponyme : « Nous sommes là pour résoudre les problèmes de nos clients ». [©Martel Groupe]

Ce changement de périmètre a imposé de revoir la stratégie “BPE” du groupe. « Avoir des granulats à disposition pour alimenter notre centrale changeait la donne », confirme Fabrice Martel. Aussi, de centrale pour l’interne, l’unité de production en construction a été transformée en centrale de réseau. Elle devenait apte à répondre aux besoins du groupe en bétons spéciaux, comme aux attentes d’entreprises de BTP locales. « Nous avions confié à l’industriel Stimm la réalisation de cette centrale à béton. » Une unité bâtie autour d’un malaxeur Teka. Pour Stimm, ce chantier s’est vite avéré d’importance, puisque l’industriel a décroché, en parallèle, celui de l’équipement de la carrière. Sans compter l’augmentation de capacité de la centrale à béton. 

« Les chauffeurs sont nos premiers commerciaux. »

Camions toupies appartenant aux centrales à béton SEBM

SEBM possède aujourd’hui 22 toupies, Putzmeister sur porteurs Mercedes Benz pour l’essentiel. [©Martel Groupe]

Sept ans plus tard, le BPE génère 24 % du chiffre d’affaires du groupe Martel, qui a atteint 65 M€ en 2019. D’une, le nombre de centrales est passé à trois, regroupées au sein de l’entité SEBM. Ces unités sont implantées sur les sites de Genas, à l’Est de Lyon, et de Grigny, au Sud. Dernière unité en date, la centrale de Communay a été ouverte en 2018, à mi-chemin entre Genas et Grigny. « Nos unités de production sont distantes de 15 km environ et donc secourent les unes et les autres », confirme Fabrice Martel. Un aspect essentiel pour un acteur qui se veut à l’écoute de ses clients. « Nous sommes là pour répondre aux attentes et aux souhaits des entreprises. Ainsi, nous proposons des plages d’horaires élargies. Nous pouvons être ouverts le samedi et en capacité de fournir des bétons la nuit. » L’avantage d’être une structure familiale et à taille humaine est d’être très réactif, avec une chaîne de décision très courte…
Pour le groupe Martel, le service, c’est aussi la prestation de livraison. « Le chauffeur est notre premier commercial. Il représente l’entreprise. » C’est pourquoi, le choix a été fait de maîtriser cette étape. Ainsi, la quasi-totalité des véhicules appartiennent au groupe et sont peints à ses couleurs. « Nous possédons aujourd’hui 22 toupies. » Des Putzmeister sur porteurs Mercedes Benz pour l’essentiel.

[…]

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site de Béton[s] Magazine :

https://www.acpresse.fr/martel-groupe-le-choix-pertinent-du-bpe/